Kosovo

Difficile d’ignorer le contexte géopolitique des pays que l’on traverse. En entrant au Kosovo depuis le Monténégro, c’est la première fois que j’ai droit à un tampon sur mon passeport: « République du Kosovo ». Le pays fait tout pour affirmer son existence en tant qu’Etat indépendant, mais reste bridé par une reconnaissance internationale aléatoire depuis sa déclaration d’indépendance en 2008. Pour le visiteur, cela se traduit par des incongruités : pas d’indicatif téléphonique international propre (plusieurs indicatifs coexistent en fonction de la nationalité d’origine de l’opérateur), pas d’extension internet propre mais un code pays sur les plaques d’immatriculation (RKS). Pour les nationaux, ce ne sont pas des incongruités mais de vraies causes de frustration, de ressentiment, voire de colère. Continuer la lecture de « Kosovo »

Jiveli !

À l’endroit où je la traverse, la frontière entre la Bosnie et le Monténégro est époustouflante. Après les cabanes brinquebalantes des gardes-frontière, un pont enjambe la rivière Tara laissant admirer le début de la vallée qui borde la partie nord du massif du Durmitor. Il est 8h30, je dois traverser le massif sans idée d’où je passerai la nuit. Je ne le sais pas encore, mais la journée sera épique. Continuer la lecture de « Jiveli ! »

Au pays du miel et du sang

Bien que je me sois promis de ne plus avoir d’attentes, j’étais inexplicablement attiré par la Bosnie-Herzégovine. J’ai adoré. Tout. Pourtant, ça avait assez mal commencé : gros orage à peine la frontière passée et une fois le temps calmé, mordu par un chien. Tout est oublié. Je vais quitter la Bosnie avec l’envie d’y revenir et beaucoup d’interrogations dans la tête.

Continuer la lecture de « Au pays du miel et du sang »

La Croatie de l’autre côté des montagnes

Une barrière naturelle de quelque 800 mètres de haut sépare la côte Croate du reste du pays. De chaque versant, le pays a un visage radicalement différent.

Continuer la lecture de « La Croatie de l’autre côté des montagnes »

La Croatie côté mer

Je rentre en Croatie le lendemain de la finale de la coupe du monde de football. Je n’y suis pour rien, j’étais en train de me baigner à ce moment là. En tous cas, c’est mon alibi.

Continuer la lecture de « La Croatie côté mer »

Dolomites

Voyager est une histoire de décisions : où aller, par où passer et pour certains, puisqu’on me pose si souvent la question, pourquoi tout ça. À cette dernière question je n’ai pas trop de réponse et elle n’est pas vraiment importante pour moi, la seule chose qui me dirige, c’est l’envie d’explorer le monde et par la même occasion mieux me connaitre. Où je vais, jusqu’à il n’y a pas longtemps, je répondais « je ne sais pas ». Mais ce n’est pas le meilleur moyen pour démarrer une discussion. Maintenant je dis que je vais au Népal et alors ça ouvre beaucoup plus de perspectives. Ce qui est sûr c’est que je dois être à Istanbul le 27 août pour entamer la deuxième partie de mon voyage.

Continuer la lecture de « Dolomites »

L’aventure commence

Pour être à Istanbul fin Août, je dois traverser l’Italie assez rapidement, avant de descendre par les Balkans. Les jours sont comptés puisqu’entre la Suisse et Istanbul, j’estime qu’il me faudra parcourir entre 2500 et 3000 km. Sur base de ma moyenne kilométrique actuelle, dans les 60 jours.

Continuer la lecture de « L’aventure commence »

Visites lacustres

J’avais pour rejoindre l’Italie deux options : passer par la côte méditerranéenne ou jouer à Hannibal et traverser les Alpes. Sur le papier tout était plus simple par la Méditerranée. Mais la traversée des Alpes m’attirait plus, par le sport et les paysages qu’elle me promettait, mais aussi parce qu’elle me permettait de faire un petit détour pour visiter le Vercors et surtout passer voir mes amis.

Continuer la lecture de « Visites lacustres »

On m’a vu dans le Vercors

Je m’étais promis de visiter le Vercors quand je lui avais tourné le dos en partant de Roman sur Isère vers l’Ardèche, attiré par les falaises que je pouvais voir et ne pouvant qu’imaginer ce qui se cachait au-delà. Je n’ai pas sauté à l’élastique, mais le Vercors m’a apporté son lot de surprises, dès le premier col passé.

Continuer la lecture de « On m’a vu dans le Vercors »

Même pas peur

Histoire de se relaxer les mollets après le col du Ventoux, quoi de mieux qu’une petite randonnée le long d’une montagne, assuré par un harnais et des mousquetons fermés sur un câble en acier ? Dans cet épisode, je m’essaye à la via ferrata et mets à l’épreuve mes nerfs… d’acier.

Continuer la lecture de « Même pas peur »